Nos conseils pour réussir un traitement contre les blattes

En France, sur une vingtaine d’espèces sont recensées, seules 4 espèces de blattes sont considérées comme domestiques, résidant ou trouvant refuge dans les constructions. Il s’agit de la blatte américaine, la blatte orientale, la blatte des meubles et la blatte germanique.

Les principales causes d’une infestation de blattes sont les ordures et l’insalubrité des habitations. Elles sont omnivores et donc se nourrissent de tout ! Comme par exemple de matières premières, de cartons, de papiers et de déchets.

La blatte germanique est à l’origine de 90% des infestations en France.

Les caractéristiques d’une blatte

Ces insectes ont le corps aplati, leur coloration varie du jaune au noir en passant par le brun. Leurs antennes sont très longues, sont filiformes et ont beaucoup de pics au niveau de leurs pattes. Elles peuvent mesurer de 10 à 40 mm selon l’espèce. Le mode de reproduction d’une blatte se fait par oothèque (coque produite lors de la ponte contenant des œufs). Les femelles peuvent pondre 7 à 40 oothèques dans leur vie selon les espèces allant de 16 à 45 œufs par oothèque.

blatte-germanique-sth

La blatte germanique

Mesure entre 1 à 2 cm. Nombre d’oothèque: 7. Nombre d’œufs par oothèque: 25 à 45 œufs.

Ce nuisible se déplace tout le temps en groupe à cause des odeurs qu’il produit et qui attirent ses congénères les uns les autres.

La blatte américaine

Mesure entre 2,5 à 3,8 cm. Nombre d’oothèque: 40. Nombre d’œufs par oothèques: environ 12 à 16 œufs.

Originaire d’Afrique, elle a besoin pour vivre et se développer d’un endroit chaud et humide.

Blatte orientale

La blatte orientale

Mesure entre 2 à 2,8 cm. Nombre d’oothèque: 8. Nombre d’œufs par oothèques: environ 12 à 16 œufs.

Souvent à l’extérieur, elle demeure peu fréquente. Cette espèce dégage une forte odeur désagréable qui est génératrice d’intoxication alimentaire.

Blatte des meubles

La blatte des meubles

Souvent à l’origine de dégâts matériels, elle est aussi porteuse de bactéries qui peuvent contaminer les denrées alimentaires. Cette espèce de blatte reste toutefois assez rare.

Où trouve-t-on les blattes ?

Les blattes sont attirées par les lieux humides et obscurs contenant des résidus de nourriture : dans les cuisines (derrière les meubles et gros appareils électroménagers), les gaines d’aération et d’isolation, les fentes des murs, les vide-ordures et les buanderies.

Fréquentes dans habitats vétustes, elles peuvent cependant coloniser très rapidement les immeubles neufs par l’intermédiaire des gaines d’aération ou par introduction d’un élément provenant d’un immeuble infesté (meuble, matelas…)

Le traitement de blattes

Insecticide : Pulvériser l’insecticide choc sur les endroits suivants : plinthes, derrière un frigo (au niveau du moteur), en dessous de votre évier, tuyaux, les coins de murs. Il va agir de façon instantanée et va durer dans le temps (4 semaines).

Article de blog STH laque insecticide

Gel : Appliquer le gel en hauteur. (Plan de travail) Le gel est un fort attractif et appétant qui élimine les larves et les adultes en quelques jours.

seringuepour cafard

Fumigation : Mettez un fumigène au milieu de votre domicile tout en prenant soin de bloquer toutes les aérations. Laisser agir pendant 4 heures (lors de la fumigation, sortez de votre domicile). Les blattes vont sortir de leur cachette et vont mourir suite aux traitements effectués en amont.

Insecticide fumigateur rampants et volants

Dans le cas d’une infestation sévère comme celle-ci,  https://fb.watch/7lTqFBNrYJ/ faites appelle à nos services on s’occupera d’éliminer tous ces nuisibles !

Lutte contre les blattes

Pour conclure, il est important de lutter contre ces nuisibles puisqu’ils peuvent vous apporter des maladies tels que : la Salmonellose, Tuberculose, Fièvre Typhoïde

De plus, il est possible de développer des allergies à cause des résidus que les blattes peuvent laisser derrière elles. (Sécrétions, mues, salive, blattes mortes…) Ces allergies peuvent se manifester de plusieurs manières : démangeaisons, réactions cutanées, problème respiratoire.